Accueil | Publications | Écrire à plusieurs | Mots qui rient | Carterie | Expositions | Tremplin aux idées | Annonces | Cadeaux
[Expressions inédites]  [Perles des Forums du Net]  [Citations]  [Pensées du jour]  [Mots bizarres]  [Farfouilleries]

Grand Bêtisier

Bêtisier des Compagnies aériennes

Problèmes des pilotes et solutions du service d'entretien :
  • Problème : "Le pneu principal intérieur gauche a quasiment besoin d'être changé."
  • Solution : "Pneu principal intérieur gauche quasiment changé."
  • Problème : "Test en vol OK, sauf l'atterrissage automatique très brutal."
  • Solution : "Pas de système d'atterrissage automatique sur cet avion."
  • Problème : "Le pilote automatique ne marche pas."
  • Solution : "Maintenant, il marche."
  • Problème : "Y'a quelque chose de desserré dans le cockpit."
  • Solution : "Y'a quelque chose de resserré dans le cockpit."
  • Problème : "IFF inopérant."
  • Solution : "IFF toujours inopérant quand il est éteint."
  • Problème : "Phare rotatif inférieur à moitié rempli d'eau."
  • Solution : "Phare rotatif inférieur rempli."
  • Problème : "Fuite d'eau manifeste sur le train d'atterrissage principal droit."
  • Solution : "Fuite plus manifeste."
  • Problème : "Volume de DME incroyablement bas."
  • Solution : "Volume ramené à un niveau plus croyable."
  • Problème : "Punaises mortes sur le pare-brise."
  • Solution : "Punaises vivantes commandées."
  • Problème : "L'avion a un comportement marrant."
  • Solution : "Avion averti de la nécessité de se retenir, de voler droit et de rester sérieux."
  • Problème : "Hôtesse de l'air gelée en altitude."
  • Solution : "Essais au sol OK."
  • Problème : "L'avion monte comme s'il était fatigué."
  • Solution : "L'avion s'est reposé toute la nuit. Essais au sol OK."
  • Problème : "Le mode activé du pilote automatique provoque une descente de 200 pieds par minute."
  • Solution : "Problème non reproductible au sol."
  • Problème : "Les crans font s'enfoncer la manette des gaz."
  • Solution : "C'est à ça qu'ils servent."
  • Problème : "Moteur n°3 manquant."
  • Solution : "Moteur trouvé sur l'aile droite après une brève recherche."
  • Problème : "Bruit provenant du moteur n°2, comme si un type tapait avec un petit marteau."
  • Solution : "Petit marteau confisqué au type du moteur n°2.
  • Problème : "Gémissement provenant du moteur n°2."
  • Solution : "Petit marteau rendu au type du moteur n°2."

Retour haut de page

Bêtisier de l'Armée française

a déposé un bouquet...
Quelques motifs de punitions pour les troufions :
  • Lors d'une cérémonie commémorative, a déposé un bouquet aux pieds de son supérieur au lieu de déposer une couronne au pied du monument.
  • A confondu la sonnerie du réveil avec celle de l'extinction des feux sous prétexte qu'il n'avait pas l'oreille musicale.
  • S'est porté volontaire alors qu'il n'avait pas été désigné.
  • Chargé de mettre du grésil dans les toilettes, y a mis de la mauvaise volonté.
  • A sonné ironiquement l'extinction des feux alors qu'il y avait une coupure de courant depuis trois jours.
  • Lors d'une revue de casernement a cassé les vitres des fenêtres pour faire croire qu'elles étaient propres.
  • A mis du sable dans ses cheveux pour tenter de détériorer la tondeuse du coiffeur.
  • A utilisé l'électricité militaire pour écouter un poste de radio civil et a tenté de se justifier en prétendant que le poste n'était pas à lui mais à transistor.
  • A balayé le couloir avec le manche du balai sous prétexte que cela faisait moins de poussières.
  • Au réfectoire a chanté une complainte de Tino Rossi pour essayer d'attendrir son bifteck.
  • Ne sait pas nager, ne fait rien pour apprendre et persiste à rester au fond de l'eau pour faire rire ses camarades.

Retour haut de page

Bêtisier des Caisses d'Allocations Familiales

  • Mon mari est pour le moment décédé.
  • J'ai une femme à l'état de grosse et je désire m'inscrire à la présentation.
  • Ci-joint le certificat prénatal pour mon enfant que je mets dans cette lettre pour arranger mon dossier.
  • Je vis maternellement avec ma concubine.
  • Je croyais que j'ai le droit de toucher pour le travail de mon cubain.
  • Quand mon petit a eu deux ans, la caisse m'en a coupé la moitié.
  • Habitant sur un derrière et ne m'y trouvant pas bien, je voudrais obtenir un prêt pour améliorer mon habitat.
  • Je ne possède que quelques pieds de vigne que mon fils fait marcher.
  • N'étant pas chômeur secouru, je me suis mis à ramasser un peu de tôle pour faire manger mes petits.
  • Faites des efforts, mon enfant va naître.
  • Je voudrais mon argent aussitôt que vous pourrez me l'envoyer, j'ai été au lit avec le docteur pendant une semaine, et il me semble m'avoir fait aucun bien. Il faudra que je me procure un autre docteur.
  • Selon vos instructions, j'ai donné le jour à deux jumeaux dans une enveloppe ci-jointe.
  • Le bébé a besoin de lait et le père ne peut lui en donner.
  • En réponse a votre requête, les dents du devant vont très bien, mais les dents de mon derrière me font très mal.
  • Ma femme est enceinte, je vous envoie mes petites affaires dans ce papier.
  • Suite au passage du contrôleur, veuillez m'envoyer un carnet de maternité.
  • Au guichet, on m'a fait attendre une heure toute seule en file indienne.
  • Mes dents sont tellement mauvaises que je peux mâcher que du potage.
  • On a coupé les bourses de mon fils, il ne va plus en classe.
  • Je suis restée malade à cheval sur deux mois.
  • Je suis enceinte de cinq mois et je n'ai rien fait.
  • Veuillez me faire connaître la marche à suivre pour une naissance.
  • J'espère que vous aurez pitié d'un pauvre homme qui a sept enfants à manger ainsi que sa femme et sa belle-mère.
  • Je suis devenue veuve après le décès de mon mari.
  • J'ai nourri mon enfant au sein sans arriver à joindre les deux bouts.
  • J'ai été victime d'un accident de la route provoqué par un chien à vélo.
  • Fille mère, je me suis mariée après coup.
  • Je me suis fait soigner avec les feuilles de maladie.
  • Je vis avec une tierce personne.
  • Mon enfant n'a pas une bonne glande tyrolienne.
  • L'accouchement était particulièrement difficile, il a fallu frayer un passage au chasse-neige.
  • J'ai mal a la tête et on m'a fait une césarienne.
  • Depuis que mon mari est mort, il n'y a plus de bête à cornes à la maison.
  • Je suis catholique pratiquante, pouvez-vous me dire si les pilules Carter pour le foie sont remboursées ?
  • Mon mari est mort depuis deux mois, que dois-je faire pour le sortir de la caisse ?
  • Depuis que le médecin a dit à mon mari de prendre la courtisane, il va mieux.
  • Orphelin à treize ans, j'ai vécu de droite à gauche mais toujours dans le droit chemin.
  • Mon mari souffre d'un abcès sédentaire.
  • Je suis restée malade à cheval sur deux mois.
  • Vous avez changé mon petit garçon en petite fille, est-ce que cela fait une différence ?
  • Comme mon pauvre mari doit partir chez les fous, je l'envoie à votre bureau.
  • Question posée par une employée à un allocataire :
    - Quelle était votre position lors de la conception de l'enfant ?
    - J'étais debout.

Retour haut de page

Bêtisier des Assurances

  • Depuis ma chute, je ne peux plus me déplacer. Veuillez m'indiquer la marche à suivre.
  • Ma rue a changé d'adresse.
  • Vous me dites que d'après le code civil, je suis responsable des bêtises de mes enfants. Si c'est vrai, les personnes qui ont écrit cela ne doivent pas avoir, comme moi, neuf enfants à surveiller.
  • Vous me demandez de renvoyer le certificat sur l'honneur mais je l'ai perdu depuis longtemps.
  • Mon assureur m'avait téléphoné pour me dire qu'il m'envoyait un avenant le lendemain, j'ai reçu la visite d'un inspecteur de la compagnie, pas avenant du tout.
  • J'ai lu dans mon contrat auto que vous ne remboursez pas les frais de réparations de ma voiture si j'ai causé un accident en état d'ivresse. Je suis prêt à payer ce qu'il faudra pour que vous supprimiez ce paragraphe.
  • L'eau a traversé le plafond de cette dame qui attendait un enfant d'un moment à l'autre, ce qui n'a pas arrangé les choses.
  • J'ai heurté brutalement l'arrière de la voiture qui me précédait. Mais grâce à un casque, ma blessure au poignet est sans gravité.
  • C'était jour de verglas. Je circulais très lentement dans ma voiture, quand le piéton m'a doublé à toute vitesse, par la droite et sur les fesses.
  • Ma voiture a été heurtée, alors qu'elle était en stationnement, par un automobiliste qui effectuait une marche arrière. En rédigeant le constat amiable, j'ai commis une erreur : j'ai signalé que j'étais à l'arrêt et non en stationnement. Puis-je faire marche arrière ?
  • La dame était plein fards. Forcément, ça m'a ébloui et j'ai perdu le contrôle.
  • En décembre 92, j'avais cassé mon pare-brise et vous aviez gelé mon bonus; je viens d'avoir un autre accident à la fin d'août : est-ce que le gel marche aussi pendant l'été ?
  • J'ai pris contact avec votre répondeur et celui-ci m'a aimablement conseillé de vous écrire.
  • On l'a trouvé mort dans un état grave.
  • La cause indirecte de l'accident est un petit homme, dans une petite voiture, avec une grande gueule.
  • L'autre voiture a frappé la mienne sans m'avertir de ses plans.
  • Lorsque le feu a pris dans ma cuisine, mon mari n'avait pas terminé ses travaux de peinture: il y avait deux murs blanc sale, un vert propre et le dernier moitié sale moitié vert propre. La fumée a noirci le vert propre et l'eau des pompiers a fait des traces jaunes sur le blanc sale et le plafond (de couleur indéterminée). C'est maintenant toute une histoire de choisir une couleur qui ne jurera pas trop avec le reste. Pouvez-vous en toucher un mot à l'expert ?
  • J'avoue que je n'aurais pas dû faire demi-tour sur l'autoroute avec ma caravane, mais j'avais oublié ma femme à la station-service.
  • Je vous écris comme suite à votre lettre qui m'est survenue hier, consistant mon accident. Vous dites que je suis responsable pour la priorité, mais j'ai lu les lois et voila ce qui en dérive : "Quand il y a un croisement entre deux routes dont l'une ne traverse pas l'autre, celle qui est la plus petite doit s'arrêter la première". Donc il n'y a pas de priorité qui tienne. C'est la loi qui est la plus forte. Vous seriez bien aimable de réviser vos conclusions pour me remettre dans mon bon droit lequel je me trouve déjà par ailleurs.
  • Le pauvre type était partout à la fois. J'ai été obligé de donner plusieurs coups de roue avant de le frapper.
  • Vous me demandez si j'ai fait jouer l'assurance scolaire quand Pupuce a renversé la voisine, mais je vous rappelle que Pupuce n'est pas mon fils mais mon teckel.
  • Je vous serai obligé de m'adresser le courrier concernant mon accident à un de mes amis M. ... car, pour la passagère blessée, ma femme n'est pas au courant, et il vaut mieux pas. Je compte sur votre compréhension pour ne pas déshonorer un honnête père de famille.
  • J'ai signé le constat mais ça ne compte pas je n'avais pas mes lunettes et j'ai rien vu de ce qui était dedans.
  • J'ai bien reçu la fiche de mon épouse, je ne manquerai pas de vous renvoyer cette dernière dûment remplie par mes soins.
  • Je suivais la voiture qui me précédait qui après que je l'ai dépassée m'a suivie, c'est alors qu'elle m'a choquée en plein derrière et m'a forcé par la choquer moi aussi le derrière de celle qui était devant.
  • Il me semble que ma petite affaire va bouger au printemps, ce dont je serais heureux.
  • En avançant, j'ai cassé le feu arrière de la voiture qui me précédait. J'ai donc reculé, mais en reculant j'ai cabossé le pare-chocs de la voiture qui me suivait. C'est alors que je suis sorti pour remplir les constats, mais en sortant j'ai renversé un cycliste avec ma portière. C'est tout ce que j'ai à déclarer aujourd'hui.
  • Il faut dire à ma décharge que le poteau que j'ai buté était caché par l'invisibilité du brouillard.
  • Ma voiture gênant la circulation, un portugais m'a aidé à la mettre sur le trottoir, ainsi que ma femme qui rentrait du travail.
  • Je désire que ma voiture soit utilisable accidentellement par mes enfants majeurs considérés comme novices.
  • J'ai heurté une voiture en stationnement et me suis bien gardé de me faire connaître auprès de l'automobiliste. J'espère que vous serez content que vous pouvez faire un petit geste en m'accordant un bonus supplémentaire.
  • J'ai mis mon clignotant à gauche pour indiquer que je ne virai pas à droite.
  • Circonstances de l'accident : est passé à travers une porte vitrée lors de l'opération «portes ouvertes» de l'entreprise.
  • Si vous continuez à m'envoyer des lettres recommandées sous prétexte que je ne paie pas mes primes, je me verrai dans l'obligation de résilier tous mes contrats.
  • Vous m'écrivez que le vol n'existe pas entre époux. On voit que vous ne connaissez pas ma femme.
  • Le camion s'est sauvé précipitamment sans montrer ses papiers.
  • Je suis étonné que vous refusiez de payer cet accident sous prétexte que je ne portais pas mes lunettes comme indiqué sur mon permis. Je vous assure que ce n'est pas ma faute si j'ai renversé ce cycliste : je ne l'avais pas vu.
  • Je vous témoigne mon grand mécontentement vous mettez tellement de temps à me rembourser mes accidents que c'est toujours avec celui d'avant que je paye les dégâts de celui d'après, alors n'est-ce pas que ce n'est pas sérieux de votre part.
  • Le cycliste zigzaguait sur la route, tantôt à gauche, tantôt à droite, avant que je puisse le télescoper.
  • Le camion continua sa marche lugubre pour aller se jeter dans le ravin.
  • Ayant été déclaré catastrophe naturelle, je pense que vous ne tarderez pas à me dédommager pour les débordements de toutes sortes dont j'ai été victime au début de l'année.
  • Je possède mon permis depuis 10 ans et mon mari depuis 25 ans.
  • Mon adversaire a pris la fuite sans laisser sa carte, mais ce que je peux
  • vous dire, c'est que ma voiture était garée face à l'église de l'Immatriculée Conception.
  • À la suite de l'important dégât des eaux survenu l'autre semaine, j'ai subi une
  • perte sèche de plus de 50.000 francs.
  • J'ai doublé un cycliste qui circulait à vélo...
  • Je me suis coupé la main droite en bricolant. La gauche n'est pas mal à
  • droite, mais elle travaille quand même plus lentement.
  • Vous me demandez de vous donner mon accord sur les termes de votre lettre; or, cette lettre je ne l'ai jamais reçue. Comment voulez-vous que je vous donne mon accord sur le contenu d'une lettre que je n'ai jamais reçue ? Je ne suis pas contre, mais je ne suis pas pour non plus. Comprenez-moi: quand on cause, il faut savoir de quoi on parle.
  • Ne pouvant plus travailler à la suite de mon accident, j'ai dû vendre mon commerce et devenir fonctionnaire.
  • Je vous adresse comme convenu mon constat amiable. Pour être sûr de ne rien oublier, j'ai fait une croix dans toutes les cases.
  • Nous avons bien rédigé le constat, mais pas à l'amiable du tout.
  • Par la présente, je vous signale que mon fils a cassé un carreau de la fenêtre de l'un de nos voisins, Mr X ... Celui-ci habite au même étage que nous mais juste en dessous.
  • C'est vrai que le camion allait très vite quand il a heurté la voiture de Mr X ... Je suis prête à témoigner en faveur de ce monsieur qui est justement le patron de mon mari. Vous voyez que je ne suis pas rancunière.
  • Je conduisais depuis 40 ans lorsque je me suis endormie au volant.
  • En repoussant un chien tenu en laisse par son maître, je me suis fait mordre par ce dernier.
  • Puisque vous me demandez un témoignage précis, je vous dirai qu'à mon avis c'est le monsieur qui a tort, puisque la dame a raison.
  • J'ai tapé le trottoir en glissant sur une plaque de verglas et j'ai cassé ma gente et mon bras gauche.
  • Vous me dites que Mlle X ... réclame des dommages et intérêts sous prétexte qu'elle a été légèrement défigurée après l'accident. Sans être de mauvaise foi, elle n'était déjà pas très belle avant.
  • Je vous demanderais de ne tenir aucun compte du constat amiable. Vous comprendrez en effet que je fus brusquement pris d'une émotion subite : arrière défoncé, présence de la police, choc psychologique, tout concourrait à ce que je mette des croix au hasard.
  • En qualité du plus mauvais client de votre agence (neuf accrochages en un an), je vous demande d'avoir le plaisir de résilier mon assurance auto avant la date d'échéance.
  • J'ai touché une femme en arrière et moi j'ai perdu tout l'avant.
  • J'ai été victime d'un accident du travail alors que je faisais la sieste sous un pommier.
  • J'ai été blessé par une dent de râteau qui m'est tombée sur le pied. La dent était accompagnée du râteau.
  • L'accident est survenu alors que je changeais de fille.
  • Vous savez que mon taxi est transformé en corbillard et que je n'y transporte que des morts. Mes clients ne risquant plus rien, est-il bien nécessaire que vous me fassiez payer une prime pour le cas où ils seraient victimes d'un accident.

Retour haut de page

Bêtisier des Douaniers

l'homme a souri...
  • Quand nous lui avons demandé de s'expliquer, l'homme a souri comme un coupable.
  • Plus l'homme cherchait à nous donner des explications sur son geste, plus nous comprenions qu'il ne parlait pas la même langue que nous.
  • L'ours en peluche suspect a bien été éventré par nos soins, d'où nous avons conclu qu'il ne contenait que du rembourrage légal.
  • Le transport des animaux étant interdit en cabine, le chien avait été déguisé en petite fille...
  • Le sac que portait la femme ayant aboyé à plusieurs reprises, nous en avons conclu qu'il ne contenait pas que des vêtements comme elle le prétendait.
  • La femme était accompagnée de deux enfants de nationalité noire.
  • Le bagage attendait avec un air louche...
  • Ses papiers, même s'ils étaient faux, étaient parfaitement en règle.
  • L'équipe de manutention de l'aéroport nous signala à 21h15 qu'un des colis débarqué du vol Paris-Rome émettait un bruit semblable à celui d'un réveil mécanique. Vérification faite, il s'agissait en fait de plusieurs réveils mécaniques.
  • L'homme n'ayant pas d'argent sur lui, nous l'avons sommé de nous régler immédiatement la totalité des sommes dues au titre des taxes diverses.
  • Ses explications ne nous paraissant pas très claires, nous avons sommé l'homme de parler français sous peine d'amende.
  • L'homme est mort avant de passer les contrôles douaniers, vraisemblablement pour n'avoir pas à nous présenter ses papiers.
  • À l'aéroport de Lod (Israël), un voyageur discute avec son voisin, un religieux orthodoxe (longue barbe, papillotes et grand chapeau noir), et lui dit que lors des contrôles de sécurité on lui a demandé : "Irez-vous à la synagogue ?". Le voyageur pieux lui explique : "Il voulait savoir si vous êtes juif... On m'a posé la même question !" (Merci à G.W. pour cette anecdote)

Retour haut de page

Bêtisier de l'Éducation Nationale

La disparition tragique et soudaine...
  • La disparition tragique et soudaine de M. le proviseur a contraint les responsables de l'établissement à annuler in extremis le pot organisé pour fêter son départ.
  • En cas de renvoi, l'élève sera renvoyé...
  • Si votre fils ne vient en classe que pour se fiche de la tête des autres, autant qu'il le fasse chez vous !
  • Notez bien les nouveaux horaires : Ouverture des portes : 8h. Fermeture des portes : 8h.
  • Aucun animal n'étant toléré dans l'établissement, merci de faire comprendre à Mathieu qu'un lapin n'a pas sa place en cours de français, même s'il est en cage...
  • Ce n'est pas parce que l'école est publique que votre fille doit l'être aussi !
  • Personne dans cet établissement n'a jamais levé la main sur votre enfant, le règlement interdisant malheureusement de telles pratiques...
  • Le bizutage étant interdit par la loi, merci de le pratiquer hors de l'établissement.
  • M'ayant déjà menti à plusieurs reprises, Philippe a prétendu que vous vous étiez cassé les deux bras et qu'en conséquence il vous était impossible de me rédiger des mots d'excuse.
  • Les examens se dérouleront comme prévu à une date encore indéterminée.
  • La politique étant interdite dans l'établissement, les élèves ne sont pas autorisés à y introduire des revues pornographiques.
  • Le personnel chargé du nettoyage étant en grève, les cours de philosophie sont supprimés.
  • En cas d'incendie, ne pas paniquer et écrire au proviseur qui prendra les mesures nécessaires.
  • Les élèves de sexe masculin sont invités à ne pas en changer avant la fin de l'année.
  • L'élève ayant dérobé la gardienne est prié de la rendre...

Retour haut de page

Bêtisier des Entretiens d'Embauche

  • Le candidat a dit qu'il était tellement qualifié que s'il n'était pas embauché, ce serait la preuve que le management de l'entreprise est incompétent.
  • Le candidat s'est couché à plat ventre sur le sol pour remplir le questionnaire personnel.
  • La candidate a amené son Rottweiler avec elle pour l'entretien.
  • Le candidat mâchait du chewing-gum constamment et tentait même de faire des bulles.
  • Le candidat n'a pas arrêté de rire bêtement pendant l'entretien.
  • La candidate portait un casque de baladeur sur les oreilles et m'a certifié qu'elle pouvait très bien écouter la musique et mes questions en même temps.
  • Le candidat, chauve, s'excusa et sorti brutalement, l'air affolé. Revint pour terminer l'entretien quelques minutes plus tard, portant une moumoute.
  • Le candidat tenta de défier le recruteur dans un combat au bras de fer.
  • Le candidat demanda à voir le CV du recruteur pour être sûr que le chef du personnel était compétent.
  • La candidate annonça qu'elle n'avait pas déjeuné et commença à manger un hamburger et des frites dans le bureau du recruteur.
  • Le candidat portait un jogging alors qu'il passait un entretien pour un poste de vice-président financier.
  • Le candidat jura que, s'il était sélectionné pour le poste, il se ferait tatouer le logo de l'entreprise sur l'avant-bras en gage de sa loyauté.
  • Le candidat demanda à interrompre l'entretien, le temps qu'il appelle son psychanalyste pour lui demander ce qu'il devait répondre à certaines questions personnelles.
  • Le candidat a prétendu ne pas vouloir se lever se son siège à la fin de l'entretien, sauf si je lui disais qu'il avait le poste. J'ai dû appeler la police.
  • Lorsque je lui ai demandé quels étaient ses hobbies, il s'est levé et a commencé à faire des claquettes dans le bureau.
  • Le candidat s'est baissé sur la moquette et l'a observée de près. Il m'a ensuite félicité car d'après lui l'épaisseur de la moquette marquait la reconnaissance témoignée par la compagnie à mon égard.
  • Le candidat a sorti un Polaroïd et m'a pris en photo. Il a dit qu'il collectionnait les photos de toutes les personnes qui lui faisaient passer un entretien.
  • Le candidat m'a dit qu'il n'était pas intéressé car le poste était trop bien rémunéré.
  • Pendant l'entretien, la sonnerie d'un réveil s'échappa de l'attaché-case du candidat. Il sortit ce réveil, il coupa la sonnerie et s'excusa de partir car il devait passer un autre entretien.
  • La candidate entra dans le bureau en portant une seule chaussure. Elle expliqua qu'elle avait perdu son autre chaussure dans le bus.
  • Il retira sa chaussure droite ainsi que sa chaussette, sortit un pot contenant une poudre de sa poche, versa un peu de cette poudre sur son pied et dans sa chaussure. Il expliqua ensuite en remettant sa chaussette puis sa chaussure, que ce traitement était à réaliser quatre fois par jour, et que c'était l'heure...
  • Le candidat expliqua qu'il ne voulait pas du travail proposé, mais que l'ANPE avait besoin de preuves qu'il avait effectué des démarches de recherche d'emploi.
  • Le candidat sifflotait pendant qu'on lui posait des questions.
  • Il demanda qui était ce canon en montrant la photo de ma femme sur mon bureau. Lorsque je lui ai dit qu'il s'agissait de mon épouse, il voulut savoir si elle était à la maison en ce moment et me demanda mon numéro de téléphone. J'ai appelé la sécurité aussitôt.
  • Elle vomit sur mon bureau et tout de suite après me posa des questions sur le poste proposé, comme si rien ne s'était passé.
  • Montrant une valise noire qu'il avait apportée dans mon bureau, il me dit que s'il n'était pas sélectionné, cette bombe exploserait. Incrédule, j'étais en train de me dire qu'on en voit vraiment de toutes les couleurs et je m'apprêtais à appeler la police tout en lui disant que le poste n'était pas pour lui. Il alla alors jusqu'à la valise, tourna un interrupteur et se sauvant en courant. Personne n'a été blessé mais j'ai besoin d'un nouveau bureau.
  • Le candidat me demanda si je ne voulais pas un peu de coke avant de commencer l'entretien.

Retour haut de page

Bêtisier du Fisc

Votre nom de famille...
  • Votre nom de famille doit obligatoirement commencer par les 2 chiffres du département.
  • Vos deux enfants à charge ne rentrent pas dans l'assiette du père, mais dans la vôtre.
  • Les animaux domestiques ne sont pas des enfants à charge.
  • Selon votre déclaration, le nombre de vos employeurs se monte à 1750. Nous pensons qu'il s'agit d'une erreur.
  • Pour une réponse plus rapide à votre courrier, contactez-nous par téléphone.
  • Votre bonne foi ne peut faire preuve de facture détaillée.
  • Pour toute modification de sexe de votre véhicule, se reporter à l'article F.
  • Votre déclaration étant totalement injustifiée, nous apporterons à l'étude de votre cas toute l'attention nécessaire.
  • Votre dossier indiquant 57 enfants à charge, merci de rétablir la virgule.
  • Votre profession n'étant pas référencée, merci de nous en trouver une autre.
  • Merci de nous préciser si la date de naissance de votre conjoint est bien la même que celle de son décès.
  • À compter du 1er septembre, les guichets seront ouverts avant la fermeture.
  • Que vous le contestiez ou pas, l'erreur vient bien de votre part. Nous nous excusons donc pour cette erreur de nos services.
  • Vous nous dites de ne pas bénéficier de revenus suffisants pour être imposable, merci de faire le nécessaire pour trouver les revenus.
  • Pour les chômeurs, joindre les bulletins de salaire.
  • Les frais d'inhumation ne peuvent en aucun cas être considérés comme des œuvres charitables.
  • Pour les femmes mariées, merci de préciser le sexe du conjoint.
  • Les 10% supplémentaires sont à ajouter en moins.
  • Personnes hébergées gratuitement ou sans domicile fixe : indiquez l'adresse et le code postal.
  • Le tiers provisionnel n'est pas une suggestion de payer, mais un commandement.
  • Ce total de 500 F étant à diviser par deux, le résultat est donc : 1327,60 F.
  • Au paragraphe B de l'article 11, merci de lire : Joindre l'ensemble des factures au lieu de joindre la totalité des factures.
  • Aucune erreur ne s'est glissée dans ce décompte, à l'exception du montant total qui n'est pas de 813 F, mais de 227 560 F.
  • Les 10% supplémentaires sont à ajouter en moins.
  • Votre lettre de réclamation a été transmise par erreur au service des réclamations, veuillez nous excuser de ce problème.
  • Nous sommes obligés de répondre affirmativement par la négative.
  • En cas d'accord de votre part, le contrôleur constatera le désaccord.
  • Votre lettre étant illisible, nous allons cependant procédé aux modifications que vous nous réclamez dans votre courrier.
  • Pour le traitement informatique des formulaires, votre sexe ne doit pas dépasser de la colonne.
  • Notre but n'est pas, comme vous l'écrivez, de vous écraser comme une merde, mais de percevoir le montant exact de vos impôts.
  • Nous préciser si le sexe de votre conjoint est aussi de nationalité française.
  • La location de scooters des mers (voir votre facture) ne rentre pas dans la rubrique biens immobiliers.
  • La colonne B est réservée aux utilisateurs de la colonne C.
  • Votre déclaration est illisible, bien que tapée à la machine.
  • Merci de patienter au guichet 3, le guichet 3 étant fermé.
  • Une erreur informatique nous a fait créditer votre compte de 184.000F au lieu de 18,40 F.
  • Les bureaux de Recette seront ouverts de 9h à 12h et de 14h à 16h, à l'exception des dimanches et jours fériés, du samedi après-midi et de l'après-midi du dernier jour ouvrable précédent le 26 de chacun des onze mois et du dernier jour ouvrable de décembre.
  • L'augmentation de votre loyer étant supérieure au taux d'indexation prévue par la loi, il vous reste la solution de déménager.
  • Relisez bien votre déclaration : 1500 F + 4500 F ne font pas 7000F comme vous l'indiquez, mais plutôt 8000 F.

Retour haut de page

Bêtisier des Fonctionnaires

  • Il s'est suicidé juste avant de commettre son meurtre.
  • La consultation n'est pas facturée en cas de décès.
  • Quant à la victime, assassinée de huit coups de hache, le rapport concluait à une mort naturelle.
  • Avec un retard de quatre ans, la somme vous a été réglée sans délai.
  • Précisez bien de quel œil il s'agit : le gauche, le droit ou un aute.
  • Tout retard entraîne automatiquement la suppression du rendez-vous, même avec une excuse sérieuse, sauf si celle-ci est valable.
  • En cas de décès, préciser si le défunt était vivant au moment du décès...
  • Si vous ne savez pas lire, merci de nous le signaler par courrier.
  • Pour finir, l'interpellé avoua le vol ainsi que quelques autres meurtres.
  • Le conducteur a été victime aux deux jambes d'une infraction caractérisée.
  • La voiture a grillé le stop en hurlant des pneus devant nous...
  • Nous n'avons pas pu enregistrer cette plainte, car c'était l'heure du déjeuner.
  • L'homme répondit verbalement qu'il ne répondait que par écrit...
  • Interpellé lors d'un contrôle de routine, le voleur prétendit avoir dérobé les chandeliers pour nourrir ses enfants.
  • C'est dans le four encore chaud de sa boulangerie que nous avons découvert le corps glacé du suicidé...
  • Il volait pour se conformer à ses convictions religieuses.
  • L'homme exécuta sans réticence tous les ordres que personne ne lui donnait.
  • Le mort eut alors un sursaut qui nous fit douter de son identité...
  • L'homme était ivre mort puisque c'était dimanche.
  • L'usine avait fermé ses portes devant l'afflux des commandes.
  • Il s'était installé à vie dans le chômage de longue durée...
  • La fabrique de bateaux avait coulé...
  • Comme chaque année, nous avons égaré votre dossier...
  • Ce foyer fiscal jouit d'un trop percé...

Retour haut de page

Bêtisier de la Gendarmerie

  • Si nos gendarmes n'étaient pas intervenus, le viol n'aurait sûrement jamais eu lieu.
  • L'homme a insisté pour nous présenter son préjudice qui ne mesurait pas plus de 10 cm.
  • Le trou de balle était si gros que nous avons pu y mettre 2 doigts.
  • L'homme nous déclara qu'il avait effectivement frappé son adversaire avec une manivelle, mais en faisant bien attention à ne pas lui faire mal.
  • Quand le contrevenant a crié : "Espèce de gros con !" dans son dos, le brigadier de service a aussitôt cru se reconnaître et a verbalisé.
  • C'est la pluie qui empêcha le brigadier de s'apercevoir qu'il s'était mis à neiger.
  • Pour finir, l'interpellé avoua le vol ainsi que quelques autres meurtres.
  • Si l'appel n'a pas obtenu de réponse, c'est qu'il est parvenu au poste vendredi en fin de matinée alors que le permanent de service venait de partir se coucher comme tous les jours à la même heure.
  • Nous avons donc pu constater qu'il n'y avait rien à constater.
  • Le cadavre ne semblait pas en possession de toutes ses facultés.
  • Le plaignant, visiblement en état d'ébriété, prétendait s'appeler Jésus et signa le formulaire d'une croix.
  • Ses explications étaient si embrouillées que nous avons dû le relâcher faute d'avoir la preuve que nous pouvions comprendre ses explications.
  • L'homme qui était aussi sourd que son épouse, ne semblait pas s'entendre très bien avec elle.
  • L'homme niant toute culpabilité, nous l'avons arrêté... Le suspect s'est alors décidé à passer aux aveux complets pour nous prouver qu'il n'était pour rien dans cette affaire.
  • L'homme avait essayé de cacher l'arme dans ses bottes, malheureusement pour lui, il s'agissait d'un fusil dont la longueur dépassait.
  • L'animal n'a fait qu'une bouchée de la carrosserie du véhicule.
  • Arrêté par les gendarmes, le voleur les a menacés d'appeler la police.
  • Il est à noter que les deux véhicules sont entrés en collision l'un avec l'autre, exactement le même jour.
  • En nous priant d'accepter ses excuses, l'homme nous affirma que ses injures étaient bien l'expression de sa pensée et que l'incident était donc clos.
  • Malgré un taux d'alcoolémie de 3,8gr, le conducteur avait gardé toute sa lucidité pour écraser l'animal.
  • Sous le coup de la colère, l'homme mangea une pomme en ricanant...
  • C'est à l'intersection de deux routes que le mur a violemment heurté la voiture.
  • Un violent coup de marteau l'avait cloué au lit depuis deux jours.
  • Comme il devait être pris en charge au plus vite par un asile d'aliénés, il a été conduit par la gendarmerie.

Retour haut de page

Bêtisier des Hôpitaux

Le patient a laissé ses globules blancs...
  • Le patient a laissé ses globules blancs dans un autre hôpital.
  • Le bébé a été mis au monde, le cordon a été clampé et coupé, et tendu au pédiatre qui a respiré et crié immédiatement.
  • Le patient expira sur le sol sans se débattre.
  • Elle glissa sur le verglas, et apparemment, ses jambes allèrent dans des directions opposées.
  • La patiente était en larmes et ne cessait de pleurer. En outre, elle paraissait déprimée.
  • Elle n'avait pas de tremblements ni de frissons, mais son mari nous a dit qu'elle était très chaude hier soir au lit.
  • Le deuxième jour, son genou allait beaucoup mieux, et le troisième jour, il avait complètement disparu.
  • Lorsqu'elle s'évanouit, ses yeux roulèrent dans la pièce.
  • L'examen des parties génitales a montré qu'il était cirque aussi.
  • La peau était moite et sèche.
  • Un toucher rectal a montré une taille normale de la thyroïde
  • Le patient a eu des croissants au petit déjeuner et de l'anorexie au déjeuner
  • Le patient était en bonne santé, jusqu'à ce que l'avion tombe en panne de carburant et se crashe.
  • L'hémorragie commença dans la zone de l'anus et se poursuivit sur le chemin de l'hôpital.
  • Le patient a refusé l'autopsie
  • Le patient n'a pas connu par le passé de suicides.
  • L'examen des parties génitales était négatif, sauf en ce qui concerne le pied gauche.
  • La patiente a commencé à déprimer dès qu'elle a commencé ses consultations chez moi en 1983.
  • Le patient devenait plus souvent pris de démences avec sa fréquence urinaire.
  • Le passé médical du patient a été remarquablement insignifiant avec en tout et pour tout 20 kg de prise de poids dans les trois derniers jours.
  • Le patient montra soudain une détresse respiratoire avec le tableau classique de l'œdème pulmonaire aigu à la maison alors qu'il faisait l'amour, ce qui s'est aggravé en salle d'urgences.
  • Le patient quitta l'hôpital en se sentant beaucoup mieux, à l'exception des douleurs qui l'avaient amené.

Retour haut de page

Bêtisier des Locataires

Extraits de lettres de locataires à leur propriétaire :

  • Le pot du WC est bloqué. Pouvez-vous le réparer d'urgence, car entre-temps nous ne pouvons plus baigner les enfants.
  • J'aimerais que vous répariez mon four vu qu'il a causé un incendie et que j'ai mon bouton brûlé.
  • Je vous écris pour vous dire qu'il y a ici une puanteur qui vient de l'occupant de l'appartement voisin.
  • La lunette du WC est fendue. Où dois-je me mettre ?
  • Il est important que vous sachiez que je vous écris sur la moitié de l'évier qui se détache et s'écarte du mur.
  • Je vous demande l'autorisation d'ôter la culotte sous le robinet de cuisine.
  • Le pot de notre WC est cassé en deux et est maintenant en trois pièces.
  • Le voisin d'a côté s'est permis de construire une grande érection dans le jardin, elle est non seulement affreuse, mais aussi très dangereuse.
  • Voulez-vous nous envoyer un ouvrier pour réparer l'allée latérale ? Hier ma femme s'y est promenée et est maintenant enceinte.
  • Par la présente je porte plainte contre le fermier de l'autre côté de la rue. Chaque matin à 5 h 30, son coq me réveille, et ça commence à bien faire.
  • Les ouvriers que vous nous avez envoyés ont mis leurs outils dans les nouveaux draps de ma femme et faisant une saleté de tous les diables. Veuillez donc envoyer des hommes avec des outils propres pour rendre ma femme contente.
notre cuisine est toujours humide...
  • Le pavement de notre cuisine est toujours humide. Nous avons deux enfants et en voulons un troisième, aussi je vous prie de vouloir venir faire le nécessaire d'urgence.
  • Pouvez-vous m'envoyer quelqu'un pour vérifier notre eau ? Elle a une couleur bizarre et un drôle de goût.
  • Veuillez m'envoyer un ouvrier pour réparer ma décharge. Je suis un pensionné de la vieille école et je veux qu'elle aille tout droit.
  • Je vous prie de vouloir bien envoyer quelqu'un pour réparer le robinet de la baignoire. Ma femme a l'orteil cassé et ceci n'est confortable pour personne.

Retour haut de page

Bêtisier des Mairies

Mes histoires de poubelle...
  • Je ne veux pas vous embêter avec mes histoires de poubelle, mais avouez quand même que c'est pas normal que la mairie ne ramasse pas des ordures comme mon voisin !
  • Si c'est le maire qui est chargé d'enlever les ordures, que voulez-vous que je fasse avec ma femme ?
  • À la mairie, vous êtes bien tous comme Mitterrand, à ne rien fiche de la journée.
  • Cela ne sert à rien de faire des activités pour les vieux puisqu'ils sont inactifs.
  • Le maire est une vraie mafia à lui tout seul !
  • L'EDF a coupé des branches et m'a débranché.
  • Mes impôts pour la commune j'aimerai bien les voir dans les trous de la route et pas dans votre poche !
  • J'ai toujours voté comme il fallait, c'est à dire pour celui qui a été élu.
  • Le cimetière est dans un état pas possible et tous ceux qui y habitent pensent comme moi !
  • Le toit de l'église fuit depuis deux ans et la vierge est toujours mouillée... Faites quelque chose pour elle, s'il vous plaît, monsieur le maire !
  • Nous sommes la commune française où il y a le plus de chômage au monde !
  • Mes taxes, elles servent à vous payer des feux d'artifice au 14 juillet.
  • De quoi vous discutez aux réunions du conseil municipal ? De mes intérêts ou de conneries comme de refaire la route qui est encore très bien ?
  • À la mairie vous êtes des moins que rien pour ne pas dire plus !
  • On ne vous demande pas grand chose, juste d'en faire beaucoup...
  • Depuis que vous avez acheté un ordinateur à la mairie, y'a plus moyen de trafiquer les papiers comme vous faisiez auparavant.
  • J'ai bien reçu votre bulletin de la mairie et je vous pose la question : c'est avec notre argent que vous écrivez des âneries comme ça !
  • À la mairie, vous me prenez pour une imbécile parce que je suis pauvre, mais les gens riches ne sont pas plus intelligents que moi, regardez les politiciens.
  • S'il faut gueuler pour qu'on m'entende, alors attention, parce que je vais parler plus fort !
  • Être élu à la mairie c'est facile pour vous parce que vous êtes pas mal foutu et que vous embrassez toutes les femmes sur le marché !
  • Oui monsieur le maire, vous êtes responsable des cacas de chien dans les rues, même si ce n'est pas vous qui les faites personnellement.
  • Vous me dites qu'il faut un certificat de naissance pour s'inscrire, mais je n'en ai pas besoin puisque c'est vous-même qui m'avez accouchée quand je suis née, vous vous rappelez bien puisqu'à l'époque vous n'étiez pas encore le maire mais le médecin.
  • Les ralentisseurs que vous avez mis devant l'école sont trop haut, et ma femme se fait sauter quatre fois par jour.
  • Parce que vous avez fait la route pas assez large, mon voisin est obligé de faire pleins de manœuvres difficiles avec sa voiture pour rentrer dans son garage qui est juste contre le nôtre. Alors ce qui devait arriver est arrivé : un matin où il était sûrement bourré, il a fini par réussir à rentrer dans ma femme.
  • Vous êtes le maire, c'est à dire comme le Président de la République de la commune.
  • Moi, à votre place, si j'étais maire, je m'occuperais un peu plus gentiment de toutes les femmes de la commune qui n'ont pas d'homme à se mettre sous la main.
  • La responsabilité de tous les accidents que j'ai eus n'est pas pour moi mais pour les routes où je circule et qui ne sont pas en état de conduire.
  • Est-ce qu'on ne pourrait pas déplacer le bal du 14 juillet au 15 août ?
  • Si les morts votaient c'est sûr que vous seriez battu à force de vous en foutre du cimetière.
  • Je suis sûr que le maire se touche les dessous de table.
  • Votre cantonnier, à part discuter le coup avec des verres de vin rouge, il n'a rien d'autre à foutre.
  • C'était une cabine téléphonique où il fallait mettre des cartes et toutes les pièces que j'ai voulu mettre ne rentraient pas.
  • Vos promesses de marchand de soupe qui mange à tous les râteliers, j'en ai entendu depuis des centaines d'années.
  • Depuis que vous avez été élu, la cabine téléphonique tombe toujours en panne.
  • On ne vous demande pas de faire grand chose sauf d'en faire beaucoup.

Retour haut de page

Bêtisier des Paroisses

  • À tous ceux qui ont des enfants et qui ne le savent pas encore, il y a dans la paroisse un espace réservé aux enfants.
  • Jeudi prochain, à cinq heures de l'après-midi, il y aura une réunion du groupe des mamans. Toutes les dames qui souhaiteraient faire partie des mamans, sont priées de s'adresser au curé.
  • Les réunions du groupe de développement de la confiance en soi ont lieu les vendredis, à vingt heures. Prière de rentrer par la porte de derrière.
  • Vendredi à dix-neuf heures, les enfants de l'Oratoire feront une représentation de l'oeuvre "Hamlet" de Shakespeare, dans la salle paroissiale. Toute la communauté est invitée à prendre part à cette tragédie.
  • Chères Dames, n'oubliez pas la prochaine vente pour nos oeuvres de charité. C'est une bonne occasion pour vous débarrasser des choses inutiles que vous avez chez vous. Amenez vos maris !
  • - Sujet de la catéchèse d'aujourd'hui: "Jésus marche sur les eaux"
    - Sujet de la catéchèse de demain: "À la recherche de Jésus"
  • Le choeur des plus de soixante ans va cesser ses activités pendant l'été, avec les remerciements de toute la paroisse.
  • Souvenez-vous dans vos prières de tous les désespérés et les fatigués de notre paroisse.
  • Le mois de novembre se terminera par une messe chantée par tous les défunts de la paroisse.
  • Le tournoi de basket des paroisses va se poursuivre avec le jeu de mercredi prochain. Venez nous applaudir, nous allons tenter de battre le "Christ Roi"! (nom de l'équipe)
  • Le prix du cours sur "Prière et jeûne" inclut les repas.
  • S'il vous plaît, placez vos oboles dans l'enveloppe, avec les défunts dont vous souhaitez que l'on fasse mémoire.
  • Mardi soir, il y aura un cassoulet dans la salle paroissiale.
    Ensuite il y aura un concert.
  • Souvenez-vous que jeudi commencera la catéchèse pour filles et garçons des deux sexes.

Retour haut de page

Bêtisier des Pharmacies

  • Surtout marquez-moi bien la posologie sur la boîte, car je ne sais pas lire.
  • Mon mari prend une quantité gastronomique de médicaments.
  • J'ai oublié ma carte végétale.
  • J'ai un ongle de pied incarcéré.
  • Il fait tellement chaud dans votre pharmacie, qu'on se croirait dans un zona.
  • Depuis que j'ai la pré-ménopause, j'ai des mensualités tous les deux mois.
  • Mon fils est tombé de mobylette : il a le bras pleins d'esquimaux.
  • Je veux un remède de cheval, pour aller plus facilement à la selle.
  • Mon cousin a eu un accident de voiture en allant à l'horoscope de Poitiers.
  • Mon cardiologue va me poser un pince main cœur.
  • J'ai failli faire une conclusion intestinale.
  • On va me faire une césarienne, le bébé ne passe pas par voie orale.
  • On m'a fait une hyposuccion.
  • On m'a fait passer un ULM.
  • Je vais bientôt passer une colomboscopie.
  • Je vais me faire opérer d'un christ aux yeux verts.
  • A l'hôpital, ils m'ont fait un ketchup complet.
  • Mon mari sera prochainement opéré d'une hernie fiscale.
  • Je vous jure, mon médecin m'a parlé de douleurs interpostales !
  • J'ai mal dans le bas du dos. Je crois que j'ai attrapé un bungalow.
  • Mon mari a eu un problème respiratoire à l'anesthésie, on a du l'entuber.
  • Je voudrais un hémophile indien.
  • Avez-vous le médicament de la pub télé : AOL 9.0 qui bloque les virus ?
  • On m'a dit que vous aviez de la pommade à l'harmonica.
  • Je voudrais une paire de bas de conclusion.
  • Avez-vous la pilule du surlendemain ?
  • On parle beaucoup de la grippe à vierge.
  • J'ai vu ma gynécologue, elle ma fait un " tutti-frutti ". Elle n'a rien trouvé.
  • Que dois-je faire, mon fils fait une érection allergique ?
  • Je voudrais des pastilles pour la gorge. Depuis que mon mari est mort, je n'ai plus rien à sucer.

Retour haut de page

Bêtisier de la Presse Française

presse
  • Très gravement brûlée, elle s'est éteinte pendant son transport à l'hôpital. (Dauphiné Actualité)
  • Des trous dans sa culotte laissaient entrevoir une famille pauvre. (Le Parisien)
  • La conférence sur la constipation sera suivie d'un pot amical. (Ouest-France)
  • Il abusait de la puissance de son sexe pour frapper son ex-épouse. (La République du Centre)
  • L'eau continuait à monter légèrement, même si, ce lundi matin, on observait une infime diminution du niveau. (Le Monde)
  • Un cyclomotoriste heurte un camion qui le suivait. (Le Dauphiné Libéré)
  • Ses hémorroïdes l'empêchaient de fermer l'œil. (Charente Libre)
  • La fuite de gaz, bien qu'inévitable, n'aurait cependant pas dû se produire. (Ouest France)
  • Une voiture déséquilibrée par deux fûts de vin a fait plusieurs tonneaux. (Ouest-France)
  • Il y aura un appareil de réanimation dernier cri. (Le Courrier picard)
  • En raison de la chaleur, les musiciens ne porteront que la casquette de l'uniforme. (Dernières Nouvelles d'Alsace)
  • L'individu n'était pas à prendre avec du pain sec. (Nice Matin)
  • M. Jean C. remercie chaleureusement les personnes qui ont pris part au décès de son épouse. (La Voix du Nord)
  • Ses dernières paroles furent un silence farouche. (L'Est Républicain)
  • L'église étant en travaux, ses obsèques ont été célébrées à la salle des fêtes. (Midi Libre)
  • Tous portaient une crêpe à la boutonnière. (La Dépêche du Midi)
  • Comme il s'agissait d'un sourd, la police dut pour l'interroger avoir recours à l'alphabet braille. (Le Parisien)
  • Ayant débuté comme simple fossoyeur, il a, depuis, fait son trou. (Nord Éclair)
  • Détail navrant, cette personne avait déjà été victime l'an dernier d'un accident mortel. (L'Alsace)
  • Quand vous doublez un cycliste, laissez-lui toujours la place de tomber. (Le Républicain Lorrain)
  • Les mosquées sont très nombreuses car les musulmans sont très chrétiens. (Le Dauphiné)
  • Il remue la queue en cadence comme un soldat à la parade. (L'Aisne Nouvelle)
  • Tombola de la Société Bayonnaise des Amis des Oiseaux : le numéro 5963 gagne un fusil de chasse. (Sud Ouest)
  • À aucun moment le Christ n'a baissé les bras. (Le Paroissien de Lamballe)
  • Le syndicat des inséminateurs fait appel à la vigueur de ses membres. (Ouest France)
  • Les kinés se sont massés contre les grilles de la préfecture. (Presse Océan)
  • Visiblement, la victime a été étranglée à coups de couteau. (Journal du Dimanche)
  • À Montaigu, la fête du 1er mai aura lieu le 1er mai. (Le Rouge Choletais)
  • Journée du sang : s'inscrire à la boucherie. (Var Matin)
  • C'est la foire des veaux et des porcs : venez nombreux ! (La Vie Corrézienne)
  • Le rapport de la gendarmerie révèle que Alain P. se serait suicidé lui-même. (Nord Éclair)
  • Quand Honoré Gall s'est-il suicidé ? S'est-il donné la mort avant de se jeter à l'eau ? (Le Progrès)
  • Un trou de balle a été relevé à la base du dos. (Le Provençal)
  • Horriblement mutilée, la voiture succombe quelques minutes après l'accident. (Paris-Jour)
  • Son cadavre a été ramené sur la plage où il a récupéré rapidement. (Libération)
  • Cette morgue se situera à gauche de l'église, dans l'ancien cimetière, d'où l'on a une vue magnifique de la localité. (Le Républicain Lorrain)
  • La situation ne pouvait plus désormais s'améliorer que dans le sens d'une amélioration. (Ouest-France)
  • D'autres professions bénéficient d'abattements particuliers : les dames qui font des pipes à Saint-Claude ont obtenu 10%. (Le Figaro Magazine)
  • Richard Virenque : J'aime me défoncer sur un vélo. (Télé 7 jours)
  • Un défilé aura lieu le 1er novembre. Rassemblement à 10h45 à l'Hôtel des Postes pour se rendre au cimetière. Le rire sera de rigueur. (Le Progrès)
  • Un type qui tue sa femme n'est pas vraiment un assassin. (Nouvel Observateur)
  • Bref, le Var est redevenu le Var avec son cortège de touristes venus des huit coins de l'hexagone. (Var-Matin)
  • Mise au point (...) aux États-Unis d'une méthode qui permet de déterminer avec 100% d'exactitude le sexe d'un bébé dès le dixième mois de grossesse. (Midi Libre)
  • André Leriche, 51 ans, comparaît pour attentat aux mœurs commis sur la personne de ses deux filles, et pour divers outrages publics à la pudeur. Leriche aurait notamment uriné dans la cheminée, éteignant le feu. (L'Écho Républicain)
  • Deux conducteurs étaient interpellés par les gendarmes en état d'ivresse. (Var Matin)
  • Le mystère de la femme coupée en morceaux reste entier. (Est-Éclair)
  • Chasse : Moins de cerfs, mais plus nombreux. (Dernières nouvelles d'Alsace)
  • Véritable Pub anglais : spécialité couscous. (Le Télégramme)
  • Elle est décédée mortellement. (La Creuse)
  • Il a été superficiellement égorgé au bras.

Retour haut de page


1 - 2 - 3
Retour haut de page
Bêtisier - Commentaires

Valid XHTML 1.0 Transitional


Toute reproduction totale ou partielle des informations de ce site ne peut se faire sans accord préalable des auteurs.